1934. Les aventures de Poum et Patatras en Afrique, par Baille Hache. Collection non précisée

Les trépidantes aventures en Afrique de Poum et Patatras, sans oublier l'oncle Tartarin ! Drôles et rythmées, du bel ouvrage du début des années 1930, Deux autres albums ont été publiés : Poum et Patatras et Poum et Patatras font du sport.


Lecture

 

Date de publication : sans date, vers 1934

Éditeur : Berger-Levrault

Collection : non précisée

Volume : n° 2 (sur 3) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Baille-Hache


1940. Les pirates de la Polynésie, non crédité. Collection "Astucieux"

Très probablement du matériel italien publié juste avant le début du conflit et remanié dans les lieux pour correspondre à notre imaginaire, cette BD possède tout le charme des récits classiques, mêlant de bons sentiments familiaux, des rebondissements palpitants et une vision colonialiste ahurissante qui n'existera plus 10 ans plus tard !

Lecture

 

Date de publication : novembre 1940, initialement publié dans "Le Supplément de Hurrah !" Ici sa réédition de 1946

Éditeur : Les Éditions Mondiales, 2 rue des italiens, Paris IX

Collection : Astucieux

Volume : n° ? (sur 6) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : non crédité


1941. Contes des 1001 nuits, par Saint-Yon. Collection "Les Albums de la Belle Equipe"

Sindbad ! Ali Baba ! Les 1001 nuits ! De l'aventure avec un grand A ! Saint-Yon ambiance parfaitement ces deux contes et nous transpose poétiquement dans un ailleurs sans doute bienvenue en ces temps de guerre. De belles planches couleurs au dessin souplement encré, ou lorsque la bande dessinée est tout simplement source de bonheur =)

Lecture

 

Date de publication : sans date, vers 1941

Éditeur : Librairie Gründ, 60 rue Mazarine, Paris VI

Collection : Les Albums de la Belle Équipe

Volume : n° 5 (sur 18) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Saint-Yon


1942. Le mystère de la pointe bleue, une aventure d'Yves Le Gal, par Jibés. Collection "Les Belles Aventures"

Une très sympathique collection de récits d'aventures publiée pendant la guerre. Le dessin de Jibés qui n'est pas sans rappeler celui de Le Rallic est vraiment chouette et les récits sont bien construits, passionnants. Une série difficile à compléter =)

Lecture

Date de publication : 1er février 1942

Éditeur : non précisé (Loitron)

Collection : Les Belles Aventures (série B)

Volume : n° 1 (sur 16) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Jibés


1942. L’œil de Siva, par Rodaly. Collection "Jeunesse Nouvelle"

La Collection "Jeunesse Nouvelle" est parue est pleine seconde guerre mondiale et a lancé de jeunes dessinateurs comme Pierre Mouchot ou encore le mystérieux Rodaly. De Rodaly on ne connaît rien, si ce n'est ses bandes dessinées pêchues et entraînantes qui offrent un dépaysement bienvenue dans la grisaille du conflit.

Risquetout est intrépide et audacieux et à vrai dire, mieux vaut l'être pour se sortir des situations tordues dans lesquelles il se fourre pour notre plus grand plaisir =)

Risquetout connaîtra six aventures dans cette Collection avant de se retirer pour toujours des affaires. Tout du moins, il ne nous a plus jamais donné signe de vie =)

Lecture

 

Date de publication : juillet 1942

Éditeur : Société Anonyme Générale d’Édition (S.A.G.E), 87 rue de l'Hôtel de Ville, Lyon

Collection : Jeunesse Nouvelle

Volume : n° 45 (sur 46) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Rodaly


1944. Dans la baie de Wampoa, par Giffey. Collection "Vaillance"

René Giffey est un grand dessinateur.

Précis, ciselé, sont style réaliste ne laisse pas la place à l'erreur. Comme pour une BD d’Étienne Le Rallic, lire Giffey donne l'impression de regarder un film sur grand écran.

La collection Vaillance (comme souvent chez Marcel Daubin) est excellente et variée : Mathelot, Souriau, Cazanave, Burty... Du bon, rien que du bon !

Dans la baie de Wampoa est une histoire de chasse au trésor sous marin. L'intrigue est concise, les dialogues efficaces, l'ambiance superbe. Peut être tenons nous là l'équipage qui, cette même année de 1944 a aidé Tintin à découvrir "Le trésor de Rackham le Rouge" ?

Lecture

 

Date de publication : 4éme trimestre 1944

Éditeur : S.E.P.I.A (Marcel Daubin), 94 rue d'Alésia, Paris XIV

Collection : Vaillance

Volume : n° 4 (sur 46) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : René Giffey


1944. La forêt enchantée, par Jean Ache. Collection "Les Albums de la Bonne Équipe"


Une jolie histoire pour les enfants, pleine de bonnes intentions et de valeurs positives. Le dessin de Jean Ache est d'une grande classe, une ligne claire efficace, aux pages couleurs tout bonnement magnifiques.

Lecture

 

Date de publication : sans date, vers 1944

Éditeur : Gründ, 60 rue Mazarine, Paris VI

Collection : Les Albums de la Bonne Équipe

Volume : n° 16 (sur 17) de la collection

Texte : F. De Nussy

Dessins : Jean Ache


1945. L'or de la cordillère, par Dansler. Collection non précisée

Au sortir de la seconde guerre mondiale, l'imagerie du far west redessine une autre approche des indiens. Ceux ci ne sont plus simplement des sauvages hantant les immenses plaines américaines, mais des hommes avec lesquels une fraternité sincère est possible. Culpabilité de l'Occident suite aux millions de morts des camps de concentration ? Le "plus jamais ça" (triste et sempiternel discours positif et naïf des après conflits) l'emporte pour faire croire que cette fois-ci tous les hommes sont égaux et que les conquérants aux discours pas si lointain de supériorité de la race blanche changent leur fusil d'épaule pour dire, il y a des bons et des gentils partout... Quoiqu'il en soit, un tel discours est une spécificité de la BD européenne, les américains restant encore pendant quelques décennies sur une approche colonialiste sans remise en question de leur histoire récente.

Lecture

 

Date de publication : sans date, vers 1945

Éditeur : Artima, Tourcoing

Collection : non précisée (Artima série 2000)

Volume : n° ? (sur 28) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Robert Dansler


1945. Le train 725 a disparu, une aventure de Will Sparrow, par Van Straelen. Collection "Odyssées"

Le grand Van Straelen qui reprend l'excellente série des Will Sparrow à la suite de Curt Caesar alias J. Away ! Impossible de résister ! Pour notre grand grand bonheur, Van Straelen continuera la série pendant de longues années en y apportant sa touche personnelle =)

Lecture

 

Date de publication : Mars 1945

Éditeur : S.A.G.E

Collection : Odyssées

Volume : n° 18 (sur 29) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Van Straelen


1945. Griffe d'ours le peau-rouge, par Andred. Collection "Les Sélections Pic et Nic"

Lire Griffe d'ours le peau-rouge, ce n'est pas uniquement lire une histoire pleine de rebondissements ! C'est aussi lire du grand n'importe quoi artistiquement créé selon les sensibilités, les évènements de l'époque. Lire cette histoire, ce n'est pas uniquement lire une aventure, de l'action, ou un western. C'est surtout voyager dans une machine à remonter le temps.

La fin de la seconde guerre mondiale vient d'être signée quelques mois à peine avant la publication du fascicule. La peur de la cinquième colonne qui aurait pu faire capoter l'effort Allié est toujours très présente dans les mémoires. Pendant quelques temps encore on va entretenir le dernier frisson. Et puis à vrai dire, c'est tellement mieux de frissonner lorsque tout est fini... Ça décontracte.

Et puis il y a le dessin d'Andred... Cette couverture dynamique est intrigante ! Qu'est-ce qui se passe ? Des indiens et des avions de chasse ? 12 francs ! Par ici la bonne soupe =)

Lecture

 

Date de publication : 4ème trimestre 1945

Éditeur : S.A.E.T.E.L, 1 rue Lord Byron, Paris VIII

Collection : Les Sélections Pic et Nic

Volume : n° ? (sur 50) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Andred


1946. Aventures de Jean Kernec pêcheur breton, non crédité. Collection non précisée

Suite au meurtre d'un vieil ermite qui l'avait élevé jusque là, Jean Kernec, jeune orphelin breton part sur les traces de ses parents. Après mille péripéties qui transformeront le jeune adolescent en homme, Jean découvrira les raisons tragiques de son destin d'enfant abandonné...

Le charme discret d'une grande et belle œuvre de qualité !

Lecture

 

Date de publication : sans date, vers 1945/1946

Éditeur : non précisé (Artima, Tourcoing)

Collection : non précisée (Artima série 2000)

Volume : n° ? (sur 28) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : non précisé


1946. Les écumeurs du Yang-Tse, par Puydack. Collection "Les Sélections Hardi les Gars !" (2ème série)

Une belle intrigue de qualité au cœur de la Chine, peuplée de trafiquants d'opium, de commerçants occidentaux sans foi ni loi et d'une femme tigresse, leader impitoyable d'un gang de cruels pirates =)

Puydack cisèle son scénario, son dessin ainsi que son découpage pour faire de cette histoire en 2 parties une vraie réussite (la suite, "La Proie des Pirates" va bientôt paraître sur ce site). Avec un tel niveau, pas étonnant que "Les sélections Hardi les gars" se soient taillées une place de choix dans les collections présentes sur le marché au sortir de la guerre.

Lecture

 

Date de publication : 2ème trimestre 1946

Éditeur : Héroïca, 19 rue Vauquelin, Paris V

Collection : Les Sélections Hardi les Gars ! (2ème série)

Volume : n° 14 (sur 51) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Puydack


1946. L'enlèvement dans la brousse, par PLM. Collection "Pampa"

J'adore cette histoire vite faite, vite dessinée, vite imprimée, vite vendue, vite lue =) Après les années de plomb, la jeunesse a soif d'aventures, de divertissement. Les éditions PIC remplissent à 100% le contrat ! Tout bonnement un réel instant de plaisir avec ce grand cru de PLM...

Lecture

 

Date de publication : sans date, vers 1946/1947

Éditeur : non précisé (Éditions Pic)

Collection : Pampa

Volume : n° ? (sur 07) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : PLM


1947. Les pillards du champ d'or, par Ed Drin et G. Niezab. Collection "L'Aventure en Image" (3ème série)

"Les pillards du champ d'or" est une œuvre qui ne plaisante pas. Avec son ultra violence rugueuse dessinée par un vétéran décoré de la première guerre mondiale, son scénario poisseux probablement d'Ed Drin, l’œuvre se lit de bout en bout en nous tenant bien accroché.

Niezab et Drin, une longue histoire puisque les deux hommes ont travaillé ensembles dés le milieu des années 30, notamment dans l'excellent "Cinéma pour tous", où l'on retrouve d'ailleurs le grand Mengden.

Les pillards est une BD typiquement "à l'européenne", n'ayant pas narrativement son équivalent chez les auteurs américains de cette période.

Du bel ouvrage incontournable =)

Lecture

 

Date de publication : 4ème trimestre 1947

Éditeur : Les Éditions Modernes, 22 passage des petites écuries, Paris X

Collection : L'Aventure en Images (3ème série)

Volume : n° 50 (sur 52) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : G. Niezab


1948. Guerre sur le Zambèze, par B. Baray. Collection "Bison"

Une histoire vraiment intéressante, loin du regard cliché que l'on peut avoir sur la France et les français en ce début de décolonisation.

La Bande Dessinée, comme tout art, offre un éventail de visions, de perceptions, qui partent parfois du rance le plus sordide pour arriver à la fraternisation entre les êtres humains et les peuples. Elle est le reflet de son époque et nous démontre la complexité de la société française et des questions qu'elle se posait alors pour moderniser son regard sur l'autre. Pas évident comme processus : sortir d'une France, blanche et coloniale, pour se transformer progressivement en une nation métissée et moderne du village global.

Barray propose ici une belle histoire. Son dessin souple et intelligent, emmène parfaitement un récit racé, bien dans le style de la fin des années 40. Prêtez attention au comportement du héros et de ses compagnons rendus en Afrique. Le malheur arrive aux européens qui engagent le conflit, alors que l'homme sans préjugé, ni violence, parvient à sceller des alliances profitables pour les deux mondes.

Nous sommes loin du cliché.

Lecture

 

Date de publication : sans date (vers 1948/1949)

Éditeur : Lucien Dejoie, Éditeur, 1 rue du Simplon, Paris XVIII

Collection : Bison

Volume : n° 30 (sur 67) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : B. Barray


1950. Hommes contre fauves, une aventure de Jérôme Saint-Clair cinéaste, par Robert Gigi. Collection "Les Aventuriers d'Aujourd'hui" (2ème série)

L'Afrique, pleine de mystères et d'aventures. L'Afrique loin des clichés modernes véhiculés par les médias. L'Afrique, terre des hommes et de partages. Jérôme Saint-Clair est un jeune cinéaste, "pris par le charme du continent noir". Hanna est une belle femme africaine, moderne, intelligente et bien plus forte et indépendante que bien de ses contemporaines européennes.

Rien d'étonnant de la part de Cino Del Duca, fils d'immigré italien, farouchement anti-fasciste et ayant été lui même en bute face au racisme, aux clichés. On peut se rendre compte ici à quel point la bande dessinée de l'âge d'or a pu contribuer à moderniser le regard des jeunes français, surtout en cette période de décolonisation enfin débarrassée de toute gloriole conquérante et sûre de la valeur "supérieure" de l'Occident.

Lecture

 

Date de publication : 16 février 1950

Éditeur : Éditions Mondiales, 2 rue des italiens, Paris IX

Collection : Aventuriers d'aujourd'hui (2ème série)

Volume : n° 52 (sur 72) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Robert Gigi


1950. Le sanctuaire dans la jungle, une aventure de Jérôme Saint-Clair cinéaste, par Robert Gigi. Collection "Les Aventuriers d'Aujourd'hui" (2ème série)

Suite des aventures de Jérôme Saint-Clair et de la belle Hanna =)

Lecture

 

Date de publication : 02 mars 1950

Éditeur : Éditions Mondiales, 2 rue des italiens, Paris IX

Collection : Aventuriers d'aujourd'hui (2ème série)

Volume : n° 53 (sur 72) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Robert Gigi


1950. Nick Silver, Inde sauvage, par Carlo Marc. Collection "Victoire" (2ème série)

Carlo Marcello, qui signe Carlo Marc, est un digne émule de Milton Canniff. Un peu trop selon certains exégètes qui oublient parfois de replacer les choses dans leur contexte historique =) Deux événements marquants conditionnent et influent sur le style de Carlo Marc.

Tout d'abord, ce qu'il faut surtout comprendre dans l'attitude de Marcello est le changement déterminant qui s'opère dans l'univers de la bande dessinée. Les fans "de", deviennent à leur tour des dessinateurs professionnels, de nouveaux acteurs du marché. Carlo Marc est un tout jeune dessinateur d'une vingtaine d'années.

Son métier est alors très mal payé et les dessinateurs qui "réussissent" sont surtout ceux qui œuvrent pour les illustrations de romans ou pour les publicitaires. Les autres, ceux qui dessinent les "petits Mickeys" sont tout du moins pour la France, des acteurs de second plan qui sans doute auraient préféré faire autre chose comme métier.

Ensuite, la situation géopolitique mondiale pèse elle aussi sur le style de Carlo Marc. Rien que ça =) En effet, pour la seconde fois en moins de 10 ans, les bandes américaines sont mises à l'index !

Tout d'abord par les nazis, suite à l'entrée des USA dans la seconde guerre mondiale à la fin de 1941. Puis par les communistes en bons instigateurs de la loi de 1949, qui jugent les BD venant des États-Unis trop capitalistes, violentes, perverses, voire ôtant le pain de la bouche de nos dessinateurs nationaux... Cette loi va fortement compromettre les importations américaines.

De nouveau le vide est créé... Vide qu'il faut bien remplir. Carlo Marc en est l'exemple frappant.

Le style inspiré par Milton Canniff sera sans doute aussi fortement appuyé par son éditeur, qui y verra certainement une aubaine : avoir un style à la Canniff sans avoir à payer un Milton Canniff.

En attendant, dans ce bouillon de culture de la fin des années 40, début 50, où les écoles de dessinateurs n'existent pas encore et où chacun fait comme il peut, le moins que l'on puisse dire c'est que Carlo Marcello est doué. 

Alors ses bandes : simples plagiats horribles, éhontés ?! Certainement pas...

De plus, ce ne serait pas faire honneur à un artiste encore jeune, il n'a que 21 ans après tout.

Lecture

 

Date de publication : 1er trimestre 1950

Éditeur : S.A.G.É, 12 rue du Quatre Septembre, Paris II

Collection : Victoire (2ème série)

Volume : n° 119 (sur 133) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Carlo Marc (Carlo Marcello)


1950. Nick Silver, le marais de mort, par Carlo Marc. Collection "Victoire" (2ème série)

Suite des aventures de Nick Silver débutées dans "Inde Sauvage".

Lecture

 

Date de publication : 1er trimestre 1950

Éditeur : S.A.G.É, 12 rue du Quatre Septembre, Paris II

Collection : Victoire (2ème série)

Volume : n° 120 (sur 133) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : Carlo Marc (Carlo Marcello)


1950. Les flibustiers de la Tortue (Le Corsaire Noir), non crédité. Collection "Gong" (1ère Série)

Une grande histoire de flibustiers romantique à souhait. Abordages sanglants et coups de canons amoureux, bercés par le rythme des mers du sud. La bande dessinée dans ce qui se fait de meilleur au tournant des années 1950.


Lecture

 

Date de publication : mai 1950

Éditeur : E.L.A.N, 5 boulevard des Capucines, Paris II

Collection : Gong (1ère série)

Volume : n° 3 (sur 11) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : non crédité (couverture de Mouminoux)


1950. Échec au champion, la 1ére aventure de Ardan. Collection "Audax Présente"

Le talentueux Dupuich, roi du dessin précis, souple et délié ! Je suis un grand fan de ses BD ! Ardan est une sorte de Tarzan, qui va vivre d'extraordinaires aventures dans la jungle suite à un machiavélique complot visant à l'éloigner des rings...

Une belle réussite de plus à l'actif de ce grand dessinateur !

Lecture

 

Date de publication : 3éme trimestre 1950

Éditeur : Éditions Artima, Tourcoing

Collection : Audax Présente

Volume : n° 24 (sur 88) de la collection

Texte : non crédité

Dessins : J.A Dupuich


1953. Les naufragés de l'Atlantique, par Kalistrate et Damian. Collection "Paris Romans en Images" (2ème série)

Présentant plusieurs histoires complètes en un même volume, à la fois du nouveau matériel et des rééditions (notamment pour ce n°16, un excellent et loufoque Mengden : Les Exploits de Tom Raclée), cette collection d'Ed Drin est de grande qualité.

"Les naufragés de l'Atlantique", sans doute sur un scénario de Drin lui même, fait étrangement écho à un titre qu'il avait écrit avant guerre : "les naufragés du Pacifique"...  Le dessin de Jean Kalistrate est ici excellemment encré. L'histoire, adaptation d'un roman de Doubrey, est comme toujours avec Drin pêchue et efficace !


Lecture

 

Date de publication : 1er juillet 1953

Éditeur : Paris Romans en Images (Éditions Modernes de Ed Drin), 22 passage des Petites Écuries, Paris X

Collection : Paris Romans en Images (2ème série)

Volume : n° 16 (sur 24) de la collection

Texte : non crédité, adaptation d'un roman de F. Doubrey

Dessins : Jean Kalistrate